Menu

Propriano, partenaire du Tour de Corse


Pour son grand retour sur l’Île de Beauté, la manche française du Championnat du Monde des Rallyes sera résolument différente des autres rendez-vous planétaires. Elle proposera ainsi à tous un parcours en ligne, structuré en trois étapes distinctes et majoritairement composé d’enchainements de longues épreuves spéciales, toutes très sélectives et qui ont façonné l’histoire de l’épreuve.


Le parcours

> Etape 1, vendredi 2 octobre
 
ES1, Plage du Liamone / Sarrola-Carcopino (29,12 km)
La 1ère épreuve spéciale se présente sous la forme d’un échantillonnage complet des routes de Corse : portions étroites et sinueuses, secteurs plus rapides, montée jusqu’à Casaglione, descente rapide jusqu’à Sarrola, revêtements multiples. 
 
ES2, Casamozza / Ponte Leccia (43,69 km)
La 1ère boucle ‘marathon’ de l’épreuve insulaire, forte de 80 km à enchaîner sans relâche commence en Castagniccia. Morosaglia, Barchetta, Bisinchi,... Le nom des villages traversés durant les trente 1ers kilomètres, tracés sur un asphalte sinueux bordé de châtaigniers, ont écrit les plus belles pages de l’histoire du Tour de Corse. La fin du chrono, très différente car disputée sur une route plus large et en descente, est particulièrement rythmée. 
 
ES3, Francardo/Sermano (36,43 km)
Tracée au Nord de Corte, l’une des contrées les plus majestueuses de l’île, cette spéciale fait office de juge de paix aux yeux des observateurs les plus expérimentés. Les routes sont très étroites, très bosselées, très abrasives et recouvertes d’un bitume d’un ‘autre temps’, pour le moins surprenant et difficile à accaparer. L’ES alterne montées et descentes. 
 
Etape 2, samedi 3 octobre 
 
ES4, Casamozza / Ponte Leccia (43,69 km)
Identique à l’ES2. 
 
ES5, Francardo / Sermano (36,43 km) 
Identique à l’ES3. 
 
ES6, Muracciole / Col de Sorba (48,46 km)
Cette spéciale de Muracciole a beaucoup compté dans la glorieuse épopée du Tour de Corse. La montée vers Vezzani, via la majestueuse forêt de Rosipigliani, puis la descente vers Pietroso est rapide et très rythmée. Le passage du défilé d’Inzecca, étroit et bosselé, est à lui seul une véritable épreuve de force, avant de gravir la montagne pour arriver enfin au Col de Sorba (le point culminant du rallye à 1311 m), après avoir traversé Ghisoni, énième haut lieu de la classique insulaire. 
 
Etape 3, dimanche 4 octobre 
 
ES7, Sotta / Chialza (36,58 km) 
Deux rythmes différents sont offerts aux pilotes : rapide, sur une route large et ainsi typé course de côte lors des treize 1ers km qui conduisent au Col de Bacinu ; beaucoup plus lent et quasiment tout en descente pour le reste, avec au passage la traversée des petits villages de Bisène et Chialza pour en finir. 
 
ES8, Zérubia / Martini (41,43 km) 
Encore une spéciale qui a marqué l’histoire du rallye insulaire, même si la fin du parcours (d’Arbellara à Martini) est totalement inédite. Changements de revêtement à répétition, virages relevés, routes bosselées, secteurs rapides et sinueux sont propo- sés aux pilotes jusqu’à Arbellara. Puis la montée jusqu’au col de Siu, avec une arrivée jugée 3 km plus loin, offrira aux pilotes un point de vue unique (mais forcément éclair...) sur le golfe de Propiano. Ocre et fondu dans le paysage de l’île, l’asphalte détonne. Une halte, technique (la 4e et dernière Tyre Fitting Zone – zone de changement de pneumatiques par les pilotes eux-mêmes) et récréative (regroupement) sera marquée à Propriano avant que les concurrents s'affrontent dans la Power Stage.
 
ES9, Powerstage, Bisinao / Agosta Plage (16,74 km)
La route de la spéciale la plus courte du Tour de Corse est pour le moins rapide mais ondoyante pour atteindre la mi-parcours au col de Bellevalle. La descente (rapide et technique) qui mène au village de Pietrosella puis à Agosta Plage, n’est plus à décrire tant elle a consacré les plus grands noms du sport automobile mondial !
 

L’ACCESSIBILITÉ POUR TOUS LES PASSIONNÉS : LE TOUR DE CORSE – RALLYES DES 10.000 VIRAGES

Un programme exclusif
Pour la 1ère fois dans l’histoire de l’automobile, des pilotes occasionnels ont l’opportunité de conduire en toute sécurité sur les routes privatisées, dans les traces des pilotes du Championnat du Monde des Rallyes. L’épreuve de régularité est réservée aux propriétaires de GT, de Supercars classiques, électriques ou hybrides ou de voitures de légende, passionnés de sport automobile et réunis pour partager un même plaisir. Ponctué d’étapes diverses qui permettront aux équi- pages de redécouvrir la Corse, ses paysages, ses traditions ou sa culture, le parcours offrira également des moments privilégiés d’échange et de partage. 

Retrouvez le programme officiel



Actualités Sports | Les infrastructures sportives | La pratique sportive